top of page
Rechercher

Besoins Créatifs


Au cours de ma convalescence, j’ai redécouvert à quel point mon côté créatif avait été important pour moi, et comment il avait peu à peu quitté ma vie, écrasé par les responsabilités et l’attention que je portais aux besoins des autres, reléguant les miens à l’arrière-plan.


Petit à petit, j’ai recommencé à dessiner par-ci, à chanter par-là, et cela est allé de pair avec l’exploration et le développement personnels – remarquant la grimace perfectionniste lorsqu’un dessin n’était pas “assez bon” ou que j’avais une fausse note dans ma chorale, mais continuant quand même ; étant interrompue par des pensées sur la perte de temps et l’impossibilité de faire ce que j’avais à faire, avant de me rassurer sur la possibilité de passer du temps à faire des choses qui ne sont pas “productives” dans un sens, mais qui ont quand même un sens et un but différents.


De nombreuses femmes avec lesquelles nous avons travaillé à Madame Papillon nous ont confirmé que le fait d’apprendre de nouvelles choses et de s’ouvrir à la reconnexion avec des parties de nous-mêmes que nous avions peut-être enfouies était un élément fondamental de la reconstruction de la vie après un burnout. C’est pourquoi notre nouveau partenariat avec l’association créative Les Ateliers Craffiti est si réjouissant. Grâce à cette opportunité, nous offrons davantage d’options créatives aux femmes en burnout pour qu’elles (re)découvrent leur côté créatif et fassent un pas de plus vers leur nouvelle vie.

La série de trois ateliers initiaux est prévue pour novembre et décembre, et nous commençons par une introduction à la gouache avec Edith à 10 heures le lundi 13 novembre.

L’inscription est simple – il suffit de nous envoyer un message et nous t’ajouterons à la liste !


0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Mars

Comments


bottom of page